Bout de Vie

Bout de Vie..., a pour objet d'aider et accompagner les personnes amputées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 amputation sous péridurale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kitinae
Nouveau


Nombre de messages : 5
Localisation : Livry Gargan
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: amputation sous péridurale   Mer 15 Juin - 0:11

bonjour à toutes et tous.

Je ne sais pas si j'ai bien ma place ici, car ce que vous vivez est bien plus important que ce que nous traversons mon mari et moi mais j'espère que vous pourrez nous apporter des réponses, car nous sommes seuls face à notre situation.
Mon mari Patrick est diabétique insulinodépendant depuis plusieurs années.
La maladie s'est installée un peu partout dans son corps et a gagnée en particulier le pied gauche. Suite à de nombreuses infections, toujours soignées, le second orteil de son pied gauche s'est nécrosé.

Bien sur, notre médecin nous a doucement préparé à l'idée qu'il faudrait couper cet orteil car la nécrose a tendance à gagner du terrain.
Associer à cette nécrose, Patrick à fait un escarre au talon, en voie de guérison, mais aussi un mal perforant (os apparent) sur la partie extérieure gauche du pied.
Depuis le 31 mai, on nous fait tourner en bourrique. Envoyé aux urgences de l'hopital, on lui fait tous les examens nécessaires à l'amputation de l'orteil nécrosé et on nous parle d'un pansement à insérer dans le mal perforant pour reconstituer les chairs et hop on nous renvoie chez nous en disant que l'amputation peut etre programmée. En peu de jours le mal perforant gagne aussi du terrain et commence à se propager au 5è orteil.
Jeudi 3 juin, on voit le chirurgien qui demande à voir les plaies et la nécrose, et là, le plus naturellement du monde, il annonce à Patrick, "l'os apparent c'est l'os du 5è orteil, il va sauter aussi !" Aucune psychologie, aucune considération, il donne l'impression de parler à un bout de bois, pas à un être humain. Et il ajoute "de toute façon ce n'est pas moi qui vais vous opérer !" Mad
Programmation du RdV avec l'anesthésiste le 16 juin
Programmation de l'artériographie le 21 juin
Programmation de l'opération le 24 juin.

Là c'est le choc. Patrick avait déjà eu du mal a accepter l'amputation d'un orteil et là on lui annonce l'amputation d'un deuxième et d'une partie du côté du pied.
On ne lui propose pas d'accompagnement psychologique alors qu'il est devenu dépressif car depuis deux ans son état de santé va de mal en pis. On nous renvoie encore chez nous, mais avant, une nouvelle annonce, çà risque de se faire sous péridurale.
Il est en panique... on lui a posé un pacemaker en novembre dernier sous anesthésie locale, il a souffert et en a garder un certain traumatisme. l'anesthésie sous péridurale lui cause une peur incroyable et çà se comprend...

Voilà en gros ce qu'il traverse et j'ai beau essayer de lui remonter le moral, de le rassurer, çà ne suffit pas. Il a besoin de savoir si d'autres personnes ont vécu la même chose et ce qui va se passer après, car en plus, à cause du diabète, ses reins fonctionnent très mal et on lui a déjà dit que la morphine dans son cas, ce n'était pas conseillé.

S'il vous plait, si vous pouviez nous aider à comprendre, si vous pouviez m'aider à trouver les mots pour le soutenir... je suis à bout d'arguments et je finis par craquer moi aussi...

Je vous en remercie tous par avance, et merci d'avoir pris le temps de lire ce message.

Bien cordialement,
Edwige et Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP
Bavard


Nombre de messages : 11
Age : 63
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: amputation sous péridurale   Mer 15 Juin - 20:47

Bonjour Edwige,

Je n'ai pas à donner de conseil, mais j'exprime juste mon avis personnel et qui n'engage que moi :

Concernant l'anesthésie : j'ai été, à deux reprises, opéré sous anesthésie "loco-régionale", c'est à dire ce qu'on appelle un "blocage plexique". On injecte de l'anesthésiant directement dans le nerf sciatique. Il parait que c'est difficile à faire, ça met longtemps à "monter" (pas moins d'une 1/2 heure) mais quand c'est en place, c'est génial. On ne sens aucune douleur, on peut parler avec l'équipe qui opère comme si on sirotait l'apéritif dans un salon. Donc si c'est ça qu'on a proposé à votre mari, tout va bien, pas à hésiter. Pour moi la "péridurale" est réservée à d'autre types d'intervention, mais je ne suis pas spécialiste.

Concernant l'amputation, je suis personnellement d'avis de"monter" le niveau d'amputation à un niveau tel que les suites soient du mieux possible. C'est à dire sans récidive, avec un moignon confortable (non douloureux) et surtout appareillable facilement. Je trouve que repasser sur le billard tous les six mois sous prétexte de conserver à chaque fois un maximum de longueur n'est pas un service à rendre au patient.
Je suis actuellement amputé en transmétatarsien (l'avant-pied), et je ne suis pas satisfait car l’appareillage est extrêmement difficile à faire, pas du tout efficace, et surtout douloureux à porter. Je vais être opéré (j'espère sous blocage plexique) dans deux mois pour passer sur une amputation tibiale basse (ATCT) qui est mieux maîtrisée par les prothésistes.

Bon courage à vous deux pour cette épreuve

Amicalement
JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kitinae
Nouveau


Nombre de messages : 5
Localisation : Livry Gargan
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: amputation sous péridurale   Mer 15 Juin - 22:02

Bonsoir JP,

Merci pour votre réponse. Effectivement je me suis posé la question du bien fondé d'amputer deux orteils. J'ai pensé que c'était pour éviter justement un appareillage, mais étant donné que Patrick est diabétique, ma crainte est de voir le mal progresser et de devoir effectivement réopérer plus tard. On entend tellement de choses effrayantes concernant les dégats causés aux pieds des diabétiques.

Par rapport à l'anesthésie, ce qui effraie mon mari c'est justement d'entendre ce qui se passe, les instruments, les dialogues de l'équipe médicale, etc...

Avez-vous eu un accompagnement psychologique ?
des explications sur l'intervention ?
car nous hélas, on nous laisse avec notre questionnement.

Je vous souhaite bon courage pour votre prochaine intervention et vous remercie encore.

Bien cordialement,

Edwige.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand pierre
Bavard


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: amputation sous péridurale   Mer 15 Juin - 23:35

Bonsoir Edwige,

Inutile de revenir sur ce que JP viens d'écrire, il a un vécu qui lui permet d'être objectif en la matière.
Je voudrais simplement revenir sur ce sentiment d'abandon, d'impuissance que l'on ressens juste avant ou juste après l'opération et c'est un point sur lequel l'association ADEPA tente de remédier (ou plutôt de faire avancer les choses !)

Beaucoup d'entre nous ont été confrontés à toutes ces interrogations et le soutien psychologique fourni (parfois) par le milieu hospitalier n'est pas toujours à même de bien appréhender les angoisses que nous portons.

Si ton mari ou/et toi voulez venir mettre des mots sur vos interrogations ...

Je ne viens pas pour faire de la publicité pour cette association mais simplement pour essayer de vous venir en aide. Bout de Vie est totalement complémentaire à cette association et je crois que dans notre nouvelle vie, toute aide est bonne à prendre.

Bon courage à vous deux.

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP
Bavard


Nombre de messages : 11
Age : 63
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: amputation sous péridurale   Jeu 16 Juin - 0:27

Bonsoir Edwige,

Je manquais de temps tout à l'heure pour faire une réponse plus complète, mais Grand Pierre a parfaitement raison (Merci GP Very Happy !).

kitinae a écrit:
On entend tellement de choses effrayantes concernant les dégâts causés aux pieds des diabétiques.
C'est exactement ce que je voulais ajouter : le problème, ce n'est pas l'amputation. Même si elle est traumatisante, effrayante et qu'elle a de multiples répercussions dans tous les domaines, elle est parfaitement maitrisable et on vit très bien avec. Il faut parfois un peu de temps, mais à mes yeux, ce n'est pas çà le problème. Le vrai problème, à mon avis est d'arriver à maitriser le diabète. Les dégâts sont terribles et insidieux. L'amputation d'orteils est regrettable, mais si ça s'arrête là, c'est vraiment gagné ! Le problème c'est le diabète lui même, en aucun cas l'amputation.
kitinae a écrit:
Par rapport à l'anesthésie, ce qui effraie mon mari c'est justement d'entendre ce qui se passe, les instruments, les dialogues de l'équipe médicale, etc...
Moi, c'est justement ce que je voulais, c'était de participer autant que possible, être présent, ne pas subir. Une amputation d'orteils, d'un point de vue chirurgical, c'est un geste simple et rapide. Il n'aura pas le temps d'angoisser.
kitinae a écrit:
Avez-vous eu un accompagnement psychologique ?
des explications sur l'intervention ?
Des explications sur l'intervention, oui, j'en ai eu un peu avant et un peu pendant, au fur et à mesure qu'elle progressait. Mais pour l'accompagnement psychologique, non.
Par contre, plusieurs mois plus tard, j'ai éprouvé le besoin d'aller voir un psychologue qui m'a bien aidé.

N'hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête, soit ici même, soit sur le forum d'ADEPA. Il n'y aura pas forcément des réponses, mais il faut quand même tenter en posant la question.

Bien cordialement et bon courage
JP


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kitinae
Nouveau


Nombre de messages : 5
Localisation : Livry Gargan
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: amputation sous péridurale   Jeu 16 Juin - 22:08

Bonsoir Grand Pierre,

Merci beaucoup pour ta réponse, je vais y aller c'est très gentil... Patrick est venu lire vos messages çà lui permet de ne pas se sentir seul et il apprécie beaucoup.

Encore ce matin, nous avons constaté que le médecin anesthésiste n'avait aucune information à nous donner. Cependant, Patrick a eu une bonne nouvelle... finalement, ce sera une anesthésie générale, l'anesthésiste s'est montré très compréhensif et lui a proposé un médicament dès l'entrée à l'hopital mardi soir pour qu'il puisse se détendre et dormir un peu avant l'opération.

Honnêtement, difficile de penser à autre chose pour le moment. Je vais aller voir sur ADEPA tout à l'heure Smile merci encore.

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kitinae
Nouveau


Nombre de messages : 5
Localisation : Livry Gargan
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: amputation sous péridurale   Jeu 16 Juin - 22:23

Bonsoir JP,

Par rapport à son diabète, Patrick est relativement stable maintenant, depuis qu'il est passé à l'insuline injectable il y a 6 ans, c'est beaucoup mieux. Par contre, dans son cas, çà a provoqué des dégats au niveau de sa vue, les jambes (dermite ocre avec plaies depuis plusieurs années), neuropathie diabétique, maladie de mortone, sans compter ses problèmes cardiaques, pose d'un pace maker en novembre dernier, deux OAP en moins d'un an, etc...

A chaque fois qu'un truc va mieux, un autre arrive, maintenant c'est ses reins qui commencent à faiblir... il a du courage mon mari vous savez... mais là, avec le tout accumulé, çà fait trop... vraiment trop... je sais bien qu'on se plaint, et qu'il y a des personnes qui souffrent encore plus, et que l'injustice de la vie frappe aussi des jeunes enfants... mais comme tout être humain, c'est quand le mal nous touche que l'on trouve tout injuste... en ce moment, nous sommes assez égoïste face à tout çà... on pense surtout à lui... c'est sans doute pour çà que l'accompagnement psychologique nous parrait tellement important, c'est l'accumulation je crois.

Pour ce qui est de l'anesthésie, Patrick s'est beaucoup fragilisé depuis quelques mois... il n'est pas prêt à supporter çà... çà s'est arrangé ce matin l'anesthésiste lui a dit qu'il allait faire une anesthésie générale et qu'il lui donnerait des calmants dès mardi... çà va aller, on s'en persuade tous les deux...

Et pour l'ADEPA je vais y aller tout à l'heure... tout ce qui peut l'aider est très important... merci pour votre soutien et votre gentillesse à Grand Pierre et à vous.

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP
Bavard


Nombre de messages : 11
Age : 63
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: amputation sous péridurale   Jeu 16 Juin - 23:39

Bonsoir Edwige,

Je suis très content que Patrick soit satisfait de la solution convenue avec l'anesthésiste. Effectivement, il est inutile de rajouter du stress pour des sujets qui ne sont pas essentiels.

Je suis content aussi que vous me disiez que son diabète soit stabilisé. C'est un point très positif. Bien sûr, l'insuffisance rénale est préoccupante. Et je vois qu'il a un passé médical déjà chargé.
Citation :
je sais bien qu'on se plaint
Il est hors de question de juger ici.
On vient tous ici chercher des réponses à des questions qu'on se pose, de l'aide quand on est désemparé. Certains repartent après avoir avoir fait un petit tour, d'autres restent plus longtemps.

A mon avis, le plus important, c'est de parvenir à exprimer sa souffrance, de mettre des mots sur les maux, même si on ne trouve pas les réponses qu'on est venu chercher. Comme vous le dites, c'est l'accumulation des ennuis qui finit par peser lourd à la fin.
Mais vous le savez bien, il ne faut jamais lâcher prise.

Ni Patrick ni vous n'êtes seuls. On ne sait pas faire de miracles, mais on peut parler de ceux qu'on aimerait savoir faire ... Very Happy !

Donnez nous des nouvelles

Amicalement
JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: amputation sous péridurale   

Revenir en haut Aller en bas
 
amputation sous péridurale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous-marin DORIS disparu 8/5/1940
» [Divers - Les classiques] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US
» quelqu'un a un model de reçu sous Excel (ou autre)
» Sous-marin Scorpène ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bout de Vie :: Discussions :: Presentez vous et racontez nous vos "Bout de vie"-
Sauter vers: