Bout de Vie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Bout de Vie

Bout de Vie..., a pour objet d'aider et accompagner les personnes amputées
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Conférence "coaching mental- depassement de soi"

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Bout de Vie
Rang: Administrateur
Bout de Vie

Nombre de messages : 109
Localisation : Bonifacio
Date d'inscription : 23/05/2005

Conférence "coaching mental- depassement de soi" Empty
MessageSujet: Conférence "coaching mental- depassement de soi"   Conférence "coaching mental- depassement de soi" EmptySam 23 Fév - 20:33

Conférence "Coaching mental - dépassement de soi"
avec Frank Bruno et Philippe Bozon
animée par Jean-Philippe Rapp

Lundi 3 mars 2008 18h00-19h00 (Uni Mail Genève salle M R060)



L'Association Suisse des Managers du Sport, en collaboration avec la Fondation du Genève-Servette Hockey Club pour l'enfance et l'humanitaire, a le plaisir de vous inviter à assister à une conférence exceptionnelle sur le thème du "Coaching mental - dépassement de soi" avec Frank Bruno. Philippe Bozon sera également présent et vous fera part de son expérience. Enfin, et pour notre plus grand plaisir, c’est Jean-Philippe Rapp qui a gentiment accepté d’animer cette conférence.
 
Frank Bruno est un aventurier hors norme. A 18 ans, il perd une jambe à la guerre du Liban. Son plus grand défi va alors consister à transformer ce drame en une force. Frank est un athlète d'exception (traversée de l'Atlantique à la rame, traversée du Groenland en autonomie complète, ascension du Kilimandjaro notamment), un coach mental, un grand communicateur à l'énergie positive débordante. De passage à Genève pour préparer les play-off avec le Genève-Servette Hockey Club, Frank vous fera partager ses expériences. Sachez encore qu’il vient de publier aux Editions Arthaud son premier livre "Bout de vie" (préface de Bixente Lizarazu). 
Philippe Bozon est considéré comme le plus grand joueur de l'histoire du hockey français : quatre présences olympiques, douze participations aux championnats du monde. Il est le premier joueur français à avoir évolué dans la prestigieuse ligue nationale de hockey (NHL), avec les Blues de Saint-Louis, où il a joué 163 matches. Il a mis un terme à sa carrière en 2006 à l'âge de 39 ans après 6 saisons dans les rangs du Genève-Servette Hockey Club. L'attaquant français vient d’être nommé, avec le Canadien Mario Lemieux notamment, au prestigieux Hall of Fame de la fédération internationale de hockey. Il recevra cette distinction le 15 mai prochain au Canada.
La présence de la joueuse de tennis Timea Bacsinszky (61ème joueuse mondiale, vainqueur de Hantuchova (8ème joueuse mondiale) à Anvers récemment) est également annoncée pour assister à cette conférence.
Programme
18h00 accueil (inscription obligatoire)
18h15-19h conférence

Inscription à la conférence par e-mail à rdv@asms.ch en indiquant "Frank Bruno" et vos nom et prénom et venez assister à une leçon de vie ! 

Attention, le nombre de places est limité
_______________________________________________________________


Pour celles et ceux qui souhaiteraient assister au match de play-off après la conférence, vous trouverez toutes les informations pour réserver les billets sur le site du club : www.gshc.ch
Programme
19h45 3ème match play-off Genève Servette contre Rapperswil 
 



Quelques liens utiles :

La Fondation du Genève-Servette Hockey Club : www.gshc.ch (rubrique Fondation)

Présentation de Frank Bruno : www.asms.ch/frank_bruno

Association Bout de vie : www.boutdevie.org

Blog de Frank Bruno : http://community.born4sports.com/BOUTDEVIE/blog/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boutdevie.org
Hélèna Giuliano
Habitué(e)
Hélèna Giuliano

Nombre de messages : 212
Localisation : lille
Date d'inscription : 24/05/2005

Conférence "coaching mental- depassement de soi" Empty
MessageSujet: Re: Conférence "coaching mental- depassement de soi"   Conférence "coaching mental- depassement de soi" EmptyLun 3 Mar - 22:54

Frank Bruno, l'autre coach de Ge-Servette GENÈVE, LE 25 FÉVRIER


Unijambiste, sportif de l'extrême, le Français va s'immiscer dans le vestiaire des Aigles afin de préparer au mieux les play-off qui débutent jeudi.
"Lors de ma traversée du Groenland, j'ai connu des moments de grande souffrance. Un jour, j'étais sur le point de m'arrêter lorsque j'ai aperçu un petit oiseau venu de nulle part. Un petit oiseau de rien du tout, grand comme ma main. Il est venu se poser sur mon traîneau. Lui, si petit, si chétif, il avait réussi à venir jusqu'ici... Il m'a donné la force de continuer. Je veux être le petit oiseau de Genève-Servette.»

Frank Bruno est arrivé hier à Genève. Pendant une semaine, cet homme hors du commun va partager le quotidien des joueurs de Genève-Servette. L'idée du staff «grenat»? «Ce sera l'autre coach de l'équipe, glisse Chris McSorley, le manager et entraîneur des Aigles. Il va nous aider à préparer au mieux les play-off qui débutent jeudi contre Rapperswil. C'est Alexandre Ahr (ndlr: avocat Lausannois qui s'occupe de plusieurs sportifs, dont Timea Bacsinszky) qui nous a présenté Frank. Je l'ai vu ce matin (hier) pour la première fois. Au bout de quarante-cinq minutes de discussion, j'avais déjà envie de fracasser la table du petit-déjeuner tellement il m'avait transmis d'énergie positive.»


Un fleuve de liberté
Il est comme ça, Frank Bruno. Il dégage, comme on dit. Depuis vingt-quatre ans. Depuis qu'un Crusader a broyé sa jambe droite sur le pont du porte-avions Foch. C'était en 1983, au large du Liban. Le jeune Frank, 19 ans, effectuait son service militaire. Amputé, une autre vie commençait pour ce Corse bon teint. Une vie de défis. «La douleur m'a brisé. La fraternité m'a relevé. De ma blessure a jailli un fleuve de liberté.» Une liberté qui lui a permis de traverser le Groenland en totale autonomie, de grimper au sommet du Kilimandjaro, de ramer d'une rive à l'autre de l'Atlantique.

Pendant une semaine, Frank Bruno partagera ses expériences avec les joueurs «grenat». «Il n'y a pas de programme très précis, explique l'aventurier. Je ne connais rien au hockey sur glace. Mais on va se parler en petits groupes. On va échanger. Comme moi, ce sont des sportifs de haut niveau. Je vais leur parler de mes doutes, de la force de l'amour, de l'humilité, du partage.»

Bezina séduit
Cette saison, Genève-Servette avait déjà tâté du karaté lors de sa préparation estivale. Des sessions en kimono qui ont eu le don de souder un groupe qui a décroché la deuxième place du tour qualificatif. Avec les play-off, c'est un autre championnat qui débute. Tout ira un peu plus vite. Les charges seront plus appuyées. Les petits coups vicieux, donnés dans le dos de l'arbitre, seront encore plus vicieux. «Dans ces matches, ce n'est plus le talent qui fait la différence, c'est le mental et le travail», résume le capitaine Goran Bezina. Comme ses coéquipiers, le capitaine servettien a été séduit par la démarche originale du staff technique. «Le premier contact avec Frank Bruno a été excellent, se réjouit-il. En quelques mots et quelques clins d'oeil le courant est déjà passé.» Même son de cloche du côté de Serge Aubin. «En Amérique du Nord, on essaie souvent de trouver des trucs spéciaux pour aborder les séries finales. Je ne doute pas que la présence de Frank Bruno sera un atout supplémentaire pour nous.»
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna Giuliano
Habitué(e)
Hélèna Giuliano

Nombre de messages : 212
Localisation : lille
Date d'inscription : 24/05/2005

Conférence "coaching mental- depassement de soi" Empty
MessageSujet: Re: Conférence "coaching mental- depassement de soi"   Conférence "coaching mental- depassement de soi" EmptyLun 3 Mar - 22:57

Genève-Servette ou le culte du coaching mental
Julie Conti
Mardi 26 février 2008 le temps.ch



HOCKEY SUR GLACE. Après le karaté, voici l'aventurier unijambiste qui parle du dépassement de soi. Reportage sur ces Aigles qui se prennent la tête.

Ils ont remporté des batailles, il leur reste à gagner la guerre.» Giuseppe Fincati, professeur de karaté du HC Genève-Servette, travaille depuis un an à insuffler l'esprit du combattant aux hockeyeurs. Un labeur qui trouvera tout son sens dans la phase des play-off. Un hockey physique, rugueux, qui ne se joue qu'avec l'énergie du désespoir et le mordant des guerriers. Afin d'affûter au mieux ses légionnaires, Chris McSorley leur a donc trouvé une nouvelle arme: Franck Bruno, aventurier unijambiste qui répand le dépassement de soi comme d'autres la bonne parole.

«J'ai discuté avec Franck ce matin et au bout d'un quart d'heure, j'avais envie de casser la table», s'enthousiasme l'entraîneur des Grenat. Amputé au niveau d'un tibia, Franck Bruno a traversé l'Atlantique à la rame, le Groenland à skis et l'Erythrée à vélo. Entre autres. Résistance à la douleur, humilité et rage de vaincre sont les qualités qu'il doit transmettre aux joueurs de Genève-Servette. «Franck est là pour donner de l'énergie à l'équipe. En play-off, ce sont de petits détails qui permettent de gagner», explique Chris McSorley. «Il peut nous aider à relativiser quand on doute. C'est dans la tête que se fera la différence», renchérit Goran Bezina, le meilleur défenseur de l'équipe.

Concrètement, Bruno suivra les entraînements, assistera aux matches et surtout mangera tous les jours avec l'équipe. Hier, première rencontre autour d'une table de La Cantina. Les joueurs ne tardent pas à se tendre vers l'aventurier qui conte les jours sans manger, la souffrance que lui inflige son moignon et le froid du Groenland. «Tu dois dormir avec ta cagoule sinon tu as le visage qui gèle.»

La gouaille du Corse fait merveille, mais sa présence pourra-t-elle s'avérer utile dans le combat? «Quand on aura des petits bobos, ça fera réfléchir. On oubliera plus vite qu'on s'est fait mal à un doigt ou qu'on a des courbatures», avance Thomas Deruns. «On va pouvoir se confier à lui, je suis convaincu que cela sera bénéfique pour l'équipe», déclare Serge Aubin.

Ce n'est pas la première fois que le coaching mental s'invite aux Vernets. L'énergie, la dynamique de groupe, voilà les armes qui ont permis à Genève-Servette de finir deuxième du championnat suisse, version saison régulière. «L'équipe a su trouver les ressources pour s'imposer dans des patinoires où elle n'avait jamais gagné, rappelle Chris McSorley. J'attribue ça à la chimie qui lie le groupe.» A l'origine de cette solide cohésion: le karaté que l'équipe pratique depuis l'été passé.

«Le karaté nous a apporté beaucoup de solidarité au niveau de l'équipe et un mental plus solide, affirme Jérôme Bonnet. On a appris à ne jamais rien lâcher. Des gens nous ont dit que ça se voyait car on marque plus de points qu'avant lors des prolongations.»

Charger l'adversaire, mettre toute sa rage au service du puck et se jeter dans la bataille sans une once d'hésitation: les Grenat ont fait l'apprentissage de l'agressivité. «J'ai remarqué une véritable évolution», affirme Giuseppe Fincati, le professeur de karaté de l'équipe. «Au début, certains ne savaient pas prendre des coups ou soutenir le regard de l'adversaire. Mais maintenant, on voit que quand le jeu se durcit, ils sont beaucoup plus présents.»

S'endurcir, défendre son espace, autant d'acquis que le hockeyeur peut mettre en pratique sur la glace. La possibilité, aussi, de travailler l'esprit d'équipe. «On n'arrête pas un exercice tant que tout le monde ne l'a pas réussi. Quand chaque individu se sent apte à porter le groupe, l'équipe est plus forte.»

L'engagement total et le mépris du risque, voilà les leitmotivs du kyokushin, cette forme particulièrement violente de karaté qui ne voit qu'une issue à la bataille: la victoire. «Je pense qu'ils sont devenus plus impressionnants pour les autres joueurs, estime Giuseppe Fincati. Ralph Krüger [le sélectionneur de l'équipe de Suisse] m'a confié qu'il n'avait jamais vu l'équipe jouer dans cet état d'esprit.»

Les Aigles ne sont pas les premiers à mettre cet art martial au service d'un sport de contact. Les All Black, redoutables rugbymen néo-zélandais, pratiquent assidûment le kyokushin.

Au final, un accent sur le dépassement de soi qui porte Genève-Servette. «Le karaté nous a soudés dans l'effort et Franck Bruno nous aide de manière plus individuelle quand on doute», résume Goran Bezina. Ainsi armés, les Grenat pourront-ils se sublimer dans ces play-off et remporter le titre qu'ils n'ont jamais pu s'offrir? Il leur reste à remporter la guerre, et Rapperswil-Jona sera le premier ennemi déclaré.
Revenir en haut Aller en bas
Bout de Vie
Rang: Administrateur
Bout de Vie

Nombre de messages : 109
Localisation : Bonifacio
Date d'inscription : 23/05/2005

Conférence "coaching mental- depassement de soi" Empty
MessageSujet: Re: Conférence "coaching mental- depassement de soi"   Conférence "coaching mental- depassement de soi" EmptyMer 19 Mar - 22:11

Revenir en haut Aller en bas
http://www.boutdevie.org
babethflecheau@hotmail.fr
Habitué(e)


Nombre de messages : 151
Age : 60
Localisation : 72 SARTHE
Date d'inscription : 02/11/2007

Conférence "coaching mental- depassement de soi" Empty
MessageSujet: Re: Conférence "coaching mental- depassement de soi"   Conférence "coaching mental- depassement de soi" EmptyJeu 20 Mar - 23:11

Merci à Héléna de tout se qu'elle à noté, et aussi merci à Franck de nous faire partager cette vidéo, c'est vraiment super.
Avec le handicap on devient plus enrichissant dans les activités sportives, notre façon de communiquer avec notre entourage, une force que je crois qu'on n'aurait pas autant sans le handicap.
Sans le vouloir on bouste les valides, car comme le dit la personne à la vidéo, on n'a pas à se plaindre qu'en on voit se que fait Franck moralement et physiquement.
J'ai loupé l'émission qui à eu lieu Mardi soir de la semaine dernière à 20h30, serait-il possible s.v.p de la mettre sur le forum, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Conférence "coaching mental- depassement de soi" Empty
MessageSujet: Re: Conférence "coaching mental- depassement de soi"   Conférence "coaching mental- depassement de soi" Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Conférence "coaching mental- depassement de soi"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bout de Vie :: Discussions-
Sauter vers: