Bout de Vie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Bout de Vie

Bout de Vie..., a pour objet d'aider et accompagner les personnes amputées
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -42%
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 ...
Voir le deal
14.36 €

 

 Ce n'est qu'un au revoir ???

Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Habitué(e)


Nombre de messages : 167
Age : 40
Date d'inscription : 19/03/2006

Ce n'est qu'un au revoir ??? Empty
MessageSujet: Ce n'est qu'un au revoir ???   Ce n'est qu'un au revoir ??? EmptySam 26 Avr - 14:14

Bonjour à tous,

Moi je suis venue ici pour discuter de tout et de rien.

Moi je suis née comme cela, ça fait 27 ans ½ que je vie avec une jambe donc je connais bien le sujet.

On ne peux pas comparer la vie d’un amputé d’accident à un amputé de naissance (comme moi)

En 1er : je voulais dire à tous que j’accepte mon handicap car si je ne l’acceptais pas je ne serais pas en couple et je n’envisagerais pas de fonder une famille avec celui que j’aime. Avoir un enfant sachant qu’il y a un risque de transmettre mon handicap est quand même une acceptation de la chose. Mon homme en est conscient aussi et l’accepte.

En 2ème : mes parents m’ont appris depuis que je suis née que vivre avec un handicap n’est pas une barrière dans la vie. Ils m’ont toujours encouragée à tout faire comme tout le monde. Scolarité normale, et travail normal aussi.

En 3ème : En ce qui concerne le sport dans ma jeunesse je nagé avec des « valide » et cela se passait bien. Je nageais surtout pour mon plaisir et me faire du bien.

En 4ème : je n’ai plus rien a prouvé à personne. Je gère ma vie comme je peux. J’entretiens ma maison parfaitement et ne fais appel a personne.

En 5ème : mon corps me limite j’ai 4 médecin sur le dos qui me surveille de la tête au pied et dés que quelque chose ne va pas me mettre au repos. Donc marre de me faire « crier » car j’ai trop marché ou trop nagé. Je dois limiter mes efforts afin de préserver ma santé.

En 6ème : je dis ce que je pense... Et ce que je vis ! car on ne vit pas tous les mêmes choses même si on a la même volonté.


Sur ce au revoir mais je viendrais juste lire les réactions de chacun de vous.

Amicalement

Marie
Revenir en haut Aller en bas
verosti
Habitué(e)


Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 11/01/2006

Ce n'est qu'un au revoir ??? Empty
MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un au revoir ???   Ce n'est qu'un au revoir ??? EmptyLun 28 Avr - 8:53

Bonjour,
Marie, de dire que votre message est éloquent.
J'y ressens une forme de frustration mais peut être est ce moi qui le suis en ce moment..
Je pense que nous faisons toutes et tous ce qu'il faut pour aider, mais chacun à notre façon. Elles sont certes très differentes mais nous allons toutes et tous dans le même sens et je pense que nous nous complétons chacun sur ce forum.
Moi même, je vous ressemblerais. Plus à demontrer dans la vie de tous les jours.
Parfois la fatigue me prend, je doute mais l'espoir me reprend grâce aux actions que vous menez toutes et tous pour la reconnaissance du handicap et de ce que cela entraîne.
Je tiens à préciser aussi qu'il faut faire la différence entre la personne amputée sur un corps sain et celle amputée sur un corps malade.
Alors je dirais que dans le premier cas, c'est une très belle façon de relever des défis pour faire parler de nous et dans le second, ce sera plus dans l'action de démontrer les progrès à amener pour améliorer le respect et la dignité dans la vie de tous les jours.
En ce qui me concerne, en ce moment, je suis de nouveau dans la galère administrative mais j'essaie de m'en servir comme arme pour démontrer la réalité ..

En tous les cas, je tiens à dire que tous vos messages, quel qu'ils soient, meêm quand les réactions sont vives, me font avancer. C'est par le dialogue que cela est possible aussi.
bonne journée
véronique
Revenir en haut Aller en bas
babethflecheau@hotmail.fr
Habitué(e)


Nombre de messages : 151
Age : 60
Localisation : 72 SARTHE
Date d'inscription : 02/11/2007

Ce n'est qu'un au revoir ??? Empty
MessageSujet: Ce n'est qu'un au revoir???   Ce n'est qu'un au revoir ??? EmptyLun 28 Avr - 22:26

Bonjour Marie,

Merci de nous avoir fait connaitre ta vie familiale.

Oui chacun est différent des uns des autres.

Personnellement j'aurai préférer avoir une jambe en moins à ma naissance, qu'en cour de vie.

Mes enfants ont eu une maman qui maintenant à une jambe en moins.
Avant on se baladait longtemps à pied, on faisait du vélos, du skie, avec le handicap je fatigue, ou je me blesse avec la prothèse, finie cette belle vie que nous avons connu. Ils me voyent souffrir, une boiterie que je n'avais pas avant, être aussi dans les papiers., ils ont été suivi pyschologiquement
J'ai du mal à me regarder dans un miroir. Ou est ma jambe, que j'ai connu bronzée.
Et ces fourmillements nuits et jours au moignon (douleurs fantômes).
Je suis passer d'un travail à temps complet à un mi-temps, dont j'ai perdue une partie de mon salaire, on se prive de certaines choses. En ce qui concerne mon travail, j'ai eu de la chance que nous sommes un nombre important de salarié, sinon l'entreprise ne me reprenait pas, j'ai changé de service, celui que j'avais avant à été occupée par une autre personne pendant mon hospitalisation et rééducation qui à été longue. Ou aurai-je trouver du travail à 40 ans? avec un handicap.
A la maison il a fallu faire des aménagements pour le handicap, frais supplémentaires, comme le véhicule (boite automatique) qui n'étaient pas prevue dans nos économies.
Mon mari à connue une belle femme avec deux jambes, habillé de tailleur avec jupe, la vie malheureusement à fait qu'il se trouve avec une épouse avec une une jambe en moins, il n'a plus le même bonheur de partage, il m'aime encore, mais ne nous cachons pas, la vie n'est plus comme avant.
Valide je ne faisais pas de sport, pourquoi il a fallu être handicapé pour faire de la natation? Pas une victoire, mais une conviction humaine, montrer auprès de mes enfants et de mon mari, que malgrès ce malheur la vie continue. Un défi, et cela m'aide moralement comme ce site.
Un handicapé à qui s'est arrivée en cour de vie, peut se trouver seul dans sa vie, avec son handicap.

Voilà une partie d'une personne touchée par le handicap au cour de sa vie.

Pour nous c'est une nouvelle vie, une découverte.
Et ce changement est tellement dur à supporter, que nous voulons aider, partager les autres handicapés dans leur malheur, on ne le ferra pas près d'une personne à qui ça lui est arrivée à la naissance, car elle l'a tout le temps vaicue.

Je comprend très bien Véro, depuis qu'elle à eu l'amputation à cause de la cigarette, elle fait une alerte tout autour d'elle, pour nous prévenir, ne pas faire ce qu'elle a fait, se qui est beau, car elle ferait bien marche en arrière, mais il est trop tard.

Une personne à qui ça lui est arrivée à la naissance, nous partagera différement se qu'elle vie par rapport à nous.

Si l'amputation aurait-été de naissance:
On la vie tout au long de sa vie,
On doit s'adapter plus facilement au port de la prothèse,
Un prothésiste qui comme un médecin vous connais de votre enfance,
Connais-t-on les douleurs fantômes?
Trouver un partenaire, qui vous prend comme vous êtes,
Des enfants qui vous on connue tout le temps avec votre handicap, ils n'en font aucune différence, pour eux c'est normal, naturel, on l'a toujours vue comme ça notre maman,
Faire une activité physique, musical ou culturel, qui ensuite peut continuer
ou s'arrêter.
Une maman à élever un enfant handicapé, comme si s'était un enfant atteint d'une maladie, s'est dur, s'est la vie d'une maman pour son enfant,
elle l'aidera jusqu'à se qu'il trouve une situation, elle ne l'abonnera jamais, elle aussi à certainement eu des problèmes de papiers.
La vie continue pour l'enfant handicapé, il à toujours connue la situation de l'handicap, pour lui on ne lui apprend pas à marcher quand il grandit, il grandit avec, fait sa vie, mais COMME NOUS, il a des problèmes de papiers.

Un conseil, regarder dans le site le sujet "Un bout de vie de Dominique Benassi", la vidéo et se qu'il dit, nous concerne TOUS.

Amitiés
Babeth
Revenir en haut Aller en bas
PtiteMi
Bavard


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 04/01/2006

Ce n'est qu'un au revoir ??? Empty
MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un au revoir ???   Ce n'est qu'un au revoir ??? EmptyMar 29 Avr - 2:28

Coucou Babeth et merci beaucoup pour ce témoignage, même s'il ne m'était pas adressé spécialement je l'ai lu avec attention (à 1h du mat' tu vois un peu comme ça m'intéresse!)

On ne se "plaint" pas tous les jours, mais témoigner de temps en temps de difficultés, même si on arrive à vivre avec, ça permet de mieux connaitre ce que vivent les autres.
Comme Marie j'ai toujours vécu avec une prothèse, pourtant nos ressentis (physiques et psychologiques) sont différents sur certains points, c'est normal.
Je comprends complètement sa "frustration" sur ce forum. Je l'ai ressenti aussi au début (je crois en avoir parlé sur un autre post). Mais peut-être que j'avais moins besoin d'aide ou de m'exprimer. Du coup j'ai des périodes où je fréquente très peu le forum, et même si je ne me reconnais pas forcément toujours dans les réponses, les préoccupations, les revendications... etc... je m'en remets tongue

Personnellement je ne sais pas ce qui est mieux ou pire entre l'inné et l'acquis pour une amputation. Il n'y a pas de réponse je crois, c'est en fonction du vécu de chacun. Je suis consciente de la chance que j'ai eu de naitre dans une famille accueillante qui m'a aidée sans me chouchouter. Cela m'a fourni pas mal d'outils pour affronter la vie. Le reste, c'est aussi à moi que je le dois, car les outils c'est moi qui les manie ! rambo lol
Peut-être que le fait de vivre certaines choses depuis toujours (les regards des autres, les limites physiques...) fait que je m'attache moins à lutter contre car je les remarque moins comme une contrainte. Tu vois ?
Mais là je ne parle pas au nom de tous les amputés "de naissance" car je ne peux parler que de ce que je vis moi.
J'ai réagi quand tu parlais du choc que représente une amputation pour un couple, ce changement total aussi bien esthétique que physique pour la vie de tous les jours. C'est vrai que mon homme m'a connu ainsi (et moi aussi je me suis toujours connue ainsi donc je ne vis pas mon corps différemment... euh... à part les kilos qui ne cessent de s'accumuler... ) donc même si le handicap (appelons le ainsi) peut parfois représenter un frein aux rencontres amoureux, une fois que le couple est formé c'est sur cette base là donc pas de "choc".

Sur ce je file sous ma couette, demain reprise du boulot après une semaine de congés...
... je sens que le réveil va être galère !!

Bizettes générales et bonne suite de semaine
Mi
Revenir en haut Aller en bas
verosti
Habitué(e)


Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 11/01/2006

Ce n'est qu'un au revoir ??? Empty
MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un au revoir ???   Ce n'est qu'un au revoir ??? EmptyMar 29 Avr - 8:27

Bonjour les filles.
est ce qu'un homme rencontre le même tourments ? rambo

en tous les cas, ça me repose de vous lire et peut être égoïstement de me dire que je ne suis pas seule avec mes galères psycho épisodiques.

Vos témoignages sont trés interressant, trés fort et ils font écho avec ma vie.
Je vous raconterais plus longuement mon histoire aussi mais ce matin mais aujourd'hui,pas beaucoup de temps.
Je pense qu'il est inportant de garder ce petit coin psycho qui peut libérer les tensions et nous faire avancer vers une forme de délivrance Good

Bonne journée
Véro
Revenir en haut Aller en bas
FESTOR
Habitué(e)


Nombre de messages : 229
Localisation : Metz
Date d'inscription : 27/05/2005

Ce n'est qu'un au revoir ??? Empty
MessageSujet: Et les hommes dans l'histoire...   Ce n'est qu'un au revoir ??? EmptyMar 29 Avr - 11:09

Voici ma réaction face au post de Marie :

J'ai posé un post sur ma façon de voir les choses.
Marie a mal prix ce post et c'est senti visé.

Ce post, où je dénonce les gens qui ralent sans jamais rien construire de positif ne lui était pas adressé directement mais étaient valable pour tous.

Je suis le premier concerné.

Dommage de voir qu'il y a des gens qui vivent mais qui se privent de bonheur par leur réaction négative.

Je ne juge personne et surtout ne me le permettrait pas, mais j'ai horreur de tenter d'apporter du rêve et de me faire démolire la barraque par des gens qui se refusent de mettre un pied devant l'autre (façon de parler)

Mettre sa prothèse tout les jours et déjà un grand pas.
Ce n'est pas toujours facile.

Si le moignon refuse de rentrer dans l'emboiture, il ne reste plus que la solution béquille ou fauteuil.

It s life. C'est la vie.

Maintenant, cela ne sert à rien de s'appitoyer sur son sort.

On peut pleurer, crier, mais on a pas le droit de lacher.

Se Battre et aller de l'avant, le plus possible.

Chacun à son rythme.

J'ai aussi souffert du regard des autres.
Je souffre souvent du moignon. (depuis mon retour de ma traversée le 6 février, j'ai une plaie ouverte sur la tête de péroné. Elle me fait mal.
Et alors? ).

Je préfère vivre que en pleurer.
Vendredi dernier, j'étais comme un grand père. Le dos et la nuque en vrac.
Pour me soigné, je suis parti roulé 1h30 en vélo.
Le moignon est toujours blessé et j'ai remis une couche sur le tour avec l'irritation de la gaine à suspension.

Aujourd'hui, je vais nagé et faire une séance d'ergomètre (aviron).

Ami ou ennemi la souffrance?

Je m'en cogne!

Je veux vivre et profiter de l'instant.

En 1987, j'avais 16 ans. Un an aprés mon accident je marchais dans des marécages avec mes potes.
Le résultat fut une infection comme rarement.

Je n'en suis pas mort.
J'avais besoin de me défouler et je me "mourais" dans mon inaction.

Triste non?

Aller garder le sourire. Very Happy

Retenez les bons moments de la vie.

On ne battit rien sur de la MERDE et sur un sol instable.

Il faut du solide.

Garder le sens de positif.

Franck FESTOR dit totor
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.dromadaire.com/totor42/festor.html
verosti
Habitué(e)


Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 11/01/2006

Ce n'est qu'un au revoir ??? Empty
MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un au revoir ???   Ce n'est qu'un au revoir ??? EmptyMar 29 Avr - 15:34

Festor,

Ces témoignages permettent de mieux se connaitre.

je pense qu'il y a différents degrés de caractères, une différence entre l'homme et la femme , cette dernière assumant davantage les obligations familiales et autres, ectt.
Nous sommes plusieurs à avoir réagit dernièrement sur ce débat , à croire que nous n'attendions que cela pour oser dire et le fait de pouvoir le faire, c'est super.
Je pense que personne ne juge sur ce forum mais il est clair que notre façon de parler passera avec certains et pas d'autres.. à chacun ses jours et ses humeurs Evil or Very Mad sunny
à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Habitué(e)


Nombre de messages : 167
Age : 40
Date d'inscription : 19/03/2006

Ce n'est qu'un au revoir ??? Empty
MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un au revoir ???   Ce n'est qu'un au revoir ??? EmptyMer 30 Avr - 1:29

Bon pour vous répondre MOI JE VIE BIEN CE HANDICAP. Je me sens bien dans mon corps et je m'accepte depuis longtemps maintenant.

Marie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ce n'est qu'un au revoir ??? Empty
MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un au revoir ???   Ce n'est qu'un au revoir ??? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'est qu'un au revoir ???
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bout de Vie :: Discussions-
Sauter vers: